Catherine McKenna

Votre députée de


Ottawa-Centre

Catherine McKenna

Votre députée de


Ottawa-Centre

Menu

Financement fédéral pour le Service de police d’Ottawa afin d’élargir le programme de prévention de l’extrémisme violent

Le gouvernement du Canada s’est engagé à lutter contre la radicalisation de la violence en travaillant avec des partenaires communautaires afin de protéger les Canadiens.

Aujourd’hui, l’honorable Catherine McKenna, ministre de l’Environnement et du Changement climatique, au nom de l’honorable Ralph Goodale, ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile, a annoncé un financement de près de 1 M$ sur quatre ans provenant du Fonds pour la résilience communautaire destiné au Service de police d’Ottawa afin d’élargir un programme de prévention et d’intervention pour la lutte contre la radicalisation menant à la violence.

Le programme TMPR (Tables multidisciplinaires de prévention des risques) d’Ottawa est un programme d’intervention concertée auquel participent de nombreux organismes locaux dont l’objectif est d’améliorer l’accès aux services sociaux pour les personnes à risque, y compris celles à risque de radicalisation menant à la violence, et d’élargir les travaux de prévention à Ottawa. Le financement sera utilisé pour évaluer les besoins locaux, pour former des intervenants de première ligne et des représentants d’organismes d’application de la loi, et pour sensibiliser les communautés à propos de la prévention et de la lutte contre la radicalisation menant à la violence.

Le Fonds pour la résilience communautaire soutient les efforts du Centre canadien d’engagement communautaire et de prévention de la violence pour mettre en œuvre l’engagement de Sécurité publique Canada à prévenir la radicalisation menant à la violence.

 

Citations

« Le gouvernement du Canada est fier d’appuyer le travail du Service de police d’Ottawa dans la lutte contre la radicalisation menant à la violence. La prévention efficace est possible par la collaboration et par la prestation de services essentiels pour éloigner les populations vulnérables des voies dangereuses. Le programme TMPR d’Ottawa permettra aux policiers de collaborer avec la communauté afin de renforcer la résilience contre la radicalisation et de rendre notre ville plus sécuritaire. »

–    Catherine McKenna, ministre de l’Environnement et du Changement climatique

« Le financement fourni à notre Service par le Fonds pour la résilience communautaire appuiera l’approche collaborative fondée sur le risque du programme TMPR d’Ottawa afin de soutenir le travail de prévention qui vise les personnes à risque de radicalisation et d’extrémisme violent avec nos partenaires communautaires. Ce financement appuiera l’élaboration d’une stratégie à l’échelle de la ville pour la prévention et la lutte contre la radicalisation et répondra aux besoins exprimés dans bon nombre de nos communautés afin de créer des outils efficaces qui appuieront les organismes partenaires pour faire le tri, évaluer, appuyer et recommander les personnes à risque. »

–      Joan McKenna, chef adjointe par intérim, Service de police d’Ottawa

Faits en bref

  • Le Fonds pour la résilience communautaire avait 2,4 M$ en fonds pour des projets existants et des nouveaux projets en 2017 2018 et 4,4 M$ en 2018 2019. Pour 2019 2020 et au delà, ce fonds disposera de 7 M$ annuellement pour des projets existants et de nouveaux projets.
  • Une « table de prévention », aussi connue sous le nom de « table de situation », est une réunion régulière entre les représentants de l’application de la loi et les intervenants qui collaborent afin d’examiner les cas de personnes présentant un risque élevé de radicalisation, et pour coordonner les interventions.

Liens connexes