Catherine McKenna

Votre députée de


Ottawa-Centre

Catherine McKenna

Votre députée de


Ottawa-Centre

Menu

Communiqué : Le gouvernement du Canada aide l’association musulmane d’Ottawa à se protéger contre les crimes haineux

Pour diffusion immédiate

Aujourd’hui, l’honorable Catherine McKenna, ministre de l’Environnement et du Changement climatique et députée d’Ottawa-Centre, au nom de l’honorable Ralph Goodale, ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile, a annoncé que le gouvernement fédéral versera la somme de 46 000 dollars à l’association musulmane d’Ottawa dans le cadre du Programme de financement des projets d’infrastructure de sécurité pour les collectivités à risque.

Ce financement permettra de soutenir deux projets en vue d’aider la communauté à accroître sa sécurité. L’un des projets financera l’installation de caméras et d’un système de contrôle d’accès à la mosquée de l’association; l’autre projet financera l’installation de caméras de sécurité et d’un système de contrôle d’accès, la réalisation d’une évaluation des mesures de sécurité et la prestation d’une formation sur l’utilisation du matériel de sécurité au centre jeunesse Hall of Peace de l’association.

Le budget de 2017 prévoyait un financement supplémentaire de 5 millions de dollars sur cinq ans pour soutenir le Programme de financement des projets d’infrastructure de sécurité. Le programme aide les communautés à améliorer l’infrastructure de sécurité servant à assurer une protection contre les crimes motivés par la haine.

La combinaison de ce montant au financement existant permettra au Programme de financement des projets d’infrastructure de sécurité d’investir jusqu’à 10 millions de dollars au cours des cinq prochaines années. Chaque année, deux millions de dollars seront accessibles pour aider des organismes sans but lucratif à apporter les améliorations nécessaires à leurs mesures de sécurité.

Citations
« Dans notre société, les attaques qui ciblent des groupes uniquement en raison de leurs convictions religieuses n’ont pas leur place. Notre gouvernement continuera à condamner la discrimination. Nous avons une responsabilité collective de rejeter toute forme de préjugés et nous ne devons jamais laisser l’intolérance et la haine prendre racine dans nos collectivités. »
– L’honorable Catherine McKenna, ministre de l’Environnement et du Changement climatique

« Les récents incidents sont un rappel bouleversant qu’il faut, et faudra toujours, continuer à réaliser un travail important et délicat pour avoir le Canada inclusif et généreux que nous souhaitons tous et que nous ne pouvons tenir pour acquis. Le Programme de financement des projets d’infrastructure de sécurité est une importante initiative qui permet d’aider à protéger le droit qu’ont tous les Canadiens d’être libres de pratiquer leur foi et leur culture sans crainte. Il n’y a aucune place au Canada pour la haine. »
– L’honorable Ralph Goodale, ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile

« Au cours de la dernière année, l’association musulmane d’Ottawa et la mosquée d’Ottawa ont été la cible de plusieurs crimes haineux. Ces crimes nous ont montré à tous, comme Canadiens, l’importance d’unir nos forces pour préserver les valeurs communes et la liberté que nous chérissons tous. Les fonds reçus du gouvernement du Canada aideront l’association à accroître la sécurité autour de ses installations, qui protègent les fidèles et les visiteurs de la mosquée et procurent un milieu sécuritaire pour les prières et les pratiques religieuses. »
– Naeem Malik, association musulmane d’Ottawa

Faits en bref

  • Le Programme de financement des projets d’infrastructure de sécurité a été créé pour aider les communautés qui risquent d’être la cible de crimes motivés par la haine à améliorer leur infrastructure de sécurité, ce qui contribuera à faire du Canada un lieu plus sécuritaire pour tous les Canadiens.
  • Le financement est destiné aux organismes sans but lucratif liés à une communauté à risque d’être victime de crimes motivés par la haine. Les projets approuvés peuvent recevoir jusqu’à 50 % du coût total, et ce, jusqu’à concurrence de 100 000 dollars par projet.
  • En décembre 2016, d’importantes améliorations ont été apportées pour que le programme réponde davantage aux besoins des communautés. Ces améliorations comprenaient l’élargissement de l’éventail des mesures de sécurité admissibles au financement (p. ex. les améliorations tant à l’intérieur qu’à l’extérieur des installations) et un travail de sensibilisation afin que divers organismes communautaires soient au courant des fonds accessibles. De plus, les modifications apportées au processus de demande permettent de veiller à ce que les décisions concernant le financement soient communiquées aux demandeurs dans les quatre mois suivant la fin de chacun des appels de propositions.
  • Les organismes intéressés qui représentent des lieux de culte, des écoles reconnues à l’échelle provinciale et territoriale et des centres communautaires peuvent présenter une demande chaque année du 1er décembre au 31 janvier et du 1er juin au 31 juillet sur le site Web de Sécurité publique Canada afin d’obtenir la trousse pour la présentation d’une demande et les renseignements qui y sont liés.

Liens connexes

– 30 –

Personnes-ressources
Scott Bardsley
Attaché de presse
Cabinet du ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile
613-998-5681
scott.bardsley@canada.ca

Relations avec les médias
Sécurité publique Canada
613-991-0657
media@ps-sp.gc.ca